Source UNJLC
Theme Air Transport, Overland Transport, Sea and Rivers Transport, Supply Chain, Border Crossings and Customs
Countries Democratic Republic of the Congo
Document type Other
Publication date 05/05/2006

1.    AVIATION
2.    SYSTEMES D'INFORMATIONS GEOGRAPHIQUES (SIG)
3.    COORDINATION LOGISTIQUE

1.    AVIATION

> Suivi de l'évaluation de sécurité aérienne

Les six compagnies faisant l'objet de l'évaluation de sécurité aérienne ont été revisitées entre le 24 Mars et le 13 Avril 2006, afin de mesurer la mise en pratique des recommandations faites a chaque compagnie.
Il faut noter que ces compagnies démontrent toutes une forte volonté d'atteindre les standards pré requis pour la post évaluation.

A ce jour, une compagnie semble déjà être prête, les cinq autres demandent un minimum de trois mois supplémentaires avant la post évaluation.
En effet, certaines recommandations nécessitent un investissement financier et en temps non négligeable à prendre en compte.
Une synthèse des visites sera transmise aux experts IATA qui ont effectues cette évaluation afin de les tenir informés et aussi d'apporter aux compagnies des outils ou conseils pour mener a bien leurs actions.

> Liste noire de l'Union Européenne

Lors de nos visites aux compagnies aériennes en cours d'évaluation, nous avons pu observer une vive réaction quant a la publication par l'Union Européenne, le 23 Mars dernier, de la liste des compagnies aériennes étrangères interdites en Europe.
Il faut rappeler que l'UE ne porte pas directement son jugement sur les compagnies congolaises figurant dans cette liste, mais plus sur le fait qu'elle soient enregistrées dans un pays signataire de l'OACI (Organisation de l'Aviation Civile Internationale), qui n'en applique pas la réglementation.

L' OACI est une agence spécialisée des Nations Unies, issue de la convention de Chicago ratifiée en 1944, et signée a ce jour par 189 pays.
Son rôle est l'établissement de normes, de pratiques recommandées et de procédures internationales dans les domaines techniques de l'aviation. Chaque état contractant de l'OACI doit la mettre en application sur son propre territoire.
Pour plus d'informations sur l'OACI :
http://www.icao.int/cgi/goto_m_f.pl?icao/fr/aimstext_f.htm#Facilitation

> Transports aériens de la communauté humanitaire

Pour répondre à la préoccupation de la communauté humanitaire concernant les difficultés de déplacements aériens en RDC, et à la demande de M. Ross Mountain, le  Coordinateur Humanitaire, une étude a été effectuée en Octobre 2005 afin d'identifier les besoins et les problèmes rencontrés. Cette étude a permis d'estimer le degré d'adéquation de l'offre par rapport à la demande.
L'approche des élections, ainsi que d'importants changements annoncés quant à l'activité de certains services aériens à caractère humanitaire, pourraient entraîner un changement dans les plannings à partir de mi mai.

Dans le but de pallier aux éventuelles conséquences de ces changements et d'évaluer l'adéquation des services proposés sur l'ensemble du pays, UNJLC, en collaboration avec WPF HAS et les autres transporteurs aériens humanitaires, procède actuellement à la réévaluation des besoins en déplacements aériens
Un questionnaire aviation a été envoyé le 11 Avril à la communauté humanitaire. La synthèse des réponses est en cours.

>Nouveaux schedules disponibles sur le site Internet UNJLC

WFP-HAS a transmis les schedules des vols opérés à partir du 15 Mai. ECHO Flight a aussi envoyé les schedules ainsi que les procédures d'accès concernant les nouvelles dessertes aériennes qu'il compte opérer en RDC à partir du 15 Mai. Ces documents sont disponibles sur le site Internet de UNJLC via le lien suivant : www.unjlc.org/DRC/air_ops

2.    SYSTEMES D'INFORMATIONS GEOGRAPHIQUES (SIG)

>Partenariats avec les institutions nationales.

L'office des routes a transmis à UNJLC un fichier Excel  décrivant l'état du réseau de routes nationales. Ces informations ont été intégrées à la base. Ainsi les routes nationales ont pu être classées en 5 catégories en fonction de leur état :

    • Bon : route praticable sur l'ensemble du tronçon
    • Moyen : La route est globalement praticable sans passage trop mauvais
    • Mauvais : Certaines portions du tronçon sont en mauvais état
    • Très mauvais : L'essentiel du tronçon est en mauvais état
    • Impraticable : Le tronçon est globalement impraticable (ponts inexistants, route coupée…)

Une carte a ainsi pu être produite mettant en regard l'état du réseau de routes nationales et les différents projets de réhabilitation existants (cette information doit encore être validée par la cellule infrastructure). Cette carte est disponible sur le site Internet de UNJLC.

La RVF (Régie des Voies Fluviales) a réceptionné la carte au format A0 des axes navigables et des voies de chemins de fer pour être révisée. Un travail soutenu de validation est en cours. La RVF a comme projet de lancer une grande campagne de positionnement des balises fixes et mobiles. Ces campagnes permettront également de décrire l'état des quais et préciser le nombre de grues disponibles par port. UNJLC et la RVF ont émis la possibilité de formaliser le transfert de ces informations vers la base de " données métier " (données thématique). Un projet de cahier des charges a été transmis dans ce sens à la RVF. Le gestionnaire de la base commune intégrerait les donnes dans la base et transmettrait en retour les fichiers mis a jour a la RVF. La RVF a donné son accord pour l'entretien de ce partenariat.

> Mise a disposition de la base et formation.

  • UNJLC propose à ses partenaires d'installer les données et un Viewer (version très allégée d'un logiciel SIG permettant l'affichage, la consultation et des requêtes simples sur les données). Cette proposition ne vise pas à modifier le fonctionnement et le mode de gestion des organismes concernés mais à permettre une familiarisation avec les données et les outils, en outre à une implication plus grande des futurs utilisateurs. Ce premier travail de déploiement va être opéré dans un premier temps à l'Office des Routes et à la RVF.
  • UNJLC propose également une formation simple pouvant permettre d'utiliser la base de donnée commune comme un outil interactif opérationnel. Une étude est en cours pour réaliser cette formation à Kinshasa et à Goma. Le but est d'autonomiser au maximum les opérateurs de terrain par rapport à l'utilisation de la base et de les impliquer dans son enrichissement continu. En l'absence de structure étatique ou décentralisée stable et efficiente, l'entretien d'un tel référentiel ne peut être envisagé que par une implication au niveau local et des circuits de mise à jour consolidés.

> Entretien de la base de données " référentiel ".

  • Les lignes aériennes ont été supprimées de la base " référentiel " (données de référence : division administrative, villes/villages, réseau de transport) car intégrant des informations trop évolutives. Ces données ont été intégrées dans la base de données " métier " (données thématiques).
  • Un travail de comparaison avec la carte générale produite par l'université Belge de Louvain a également été engagé (60% du travail est effectué). Rappelons que cette base est globalement issue des données Africover (en ce qui concerne les réseaux), qui correspondent à une numérisation d'images spatiales Landsat. En dehors de la simple identification, la classification du réseau routier dans cette base s'est appuyée également sur la typologie des routes issue de la carte des diocèses. Un vrai problème de référence s'est donc posé au groupe de travail SIG et une réunion a été organisée entre la MONUC, OCHA et UNJLC pour résoudre les problèmes de comparaison des données issues d'images spatiales et de numérisation d'anciennes cartes. Si dans le nord est du pays on constate une réelle concordance entre les deux bases, dans l'ouest, la concordance est beaucoup plus difficile.  En revanche au niveau de la typologie, il est clair que l'identification par télédétection a permis globalement de mieux traduire la réalité actuelle du terrain.
  • UNJLC a entamé la comparaison des deux bases. Aucun élément ne sera modifié ou supprimé de la base commune pour le moment. En revanche la typologie sera revue de façon à s'approcher du travail de télédétection effectué par l'université Belge. La classification des type des tronçons de route pourra être la suivante :
    • Route asphaltée
    • Route non asphaltée
    • Piste
    • Chemin
    • Sentier : Les éléments invisibles par télédétection seront classes en sentier.

Le travail effectué avec les acteurs locaux ou des institutions nationales permettra d'améliorer de façon continue la base.

> Entretien de la base de données  " métier " (données thématiques).

  • Les lignes aériennes ont été intégrées dans la base
  • Un travail de recherche auprès des agences des Nations Unies, des données susceptibles d'alimenter la base (UNHCR, OCHA…) reste à développer.

> Cartographie.

  • Une carte A3 de l'état des routes et des projets de réhabilitation a été réalisée en collaboration avec l'office des routes. Une validation par la cellule infrastructure est en cours.
  • La carte des axes navigables est toujours en cours de validation à la RVF.

> Site Internet.

  • La première mise à jour de la base est disponible par simple téléchargement sur le site www.unjlc.org. L'accès nécessite un login et mot de passe. Ce login peut être transmis sur demande après acceptation par UNJLC. Une première liste des structures ou personnes ayant droit à l'accès a été élaborée et un login leur a été adressé par courrier électronique. La documentation décrivant la base est également téléchargeable (spécifications de contenu).
  • Toutes les cartes produites demeurent disponibles sur le site sauf celles en cours de réfection/validation.

3.    COORDINATION LOGISTIQUE

> Avancement des activités des sous-groupes de travail

  • Sous-groupe Achats

Les bases de données pour les articles (et services) ainsi que pour les fournisseurs sont en voie de finalisation.
La prochaine réunion du Sous-groupe de travail Achats se tiendra le 24 Avril 2006 à 10h30.

  • Projet de plate-forme / Transport de cargos

Comme annoncé précédemment, les développements sont en cours en ce qui concerne la plate-forme d'échanges d'informations à  mettre en place sur le site Internet de UNJLC.
La première version du pilote devrait être disponible au mois de Mai.

  • Projet d'approvisionnement commun en Fuel pour les Agences des Nations Unies

Les besoins des Agences des Nations Unies pour 2006 et 2007 ont été consolidés par le Sous-groupe de travail Fuel (UNICEF/UNJLC).
Au total 11 Agences des Nations Unies ont répondu á l'invitation de se grouper pour l'approvisionnement en carburant.
Les discussions avec la MONUC sont en cours pour solliciter son assistance.
En effet il s'agit de l'acteur majeur en RDC en ce qui concerne le carburant. Ainsi compte tenu des volumes globaux, les prix unitaires devraient permettre de faire réaliser aux Agences des économies notables.

  • Réunions Cluster Logistique

La quatrième réunion du Cluster Logistique a eu lieu le25 avril à Kinshasa sous la présidence du PAM.
La réunion du Cluster Logistique s'est tenue à Goma le 19 avril, animée par UNJLC.
La prochaine réunion est prévue à Goma le 24 mai à 14h30.
UNJLC participera à la réunion cluster logistique à Lubumbashi le jeudi 4 mai, après avoir effectué un premier déplacement sur le terrain du 27 au 29 mai.