Le Cluster Logistique fait le point sur la situation au Maniema - DRC

23 October 2015
L’équipe engineering de WHH tentant de sortir un avion d’UNHAS embourbé sur la piste d’atterrissage de Kalombe-nyama (territoire de Punia). Photo : Cluster Logistique

L’équipe engineering de WHH tentant de sortir un avion d’UNHAS embourbé sur la piste d’atterrissage de Kalombe-nyama (territoire de Punia). Photo : Cluster Logistique

L’équipe engineering de WHH tentant de sortir un avion d’UNHAS embourbé sur la piste d’atterrissage de Kalombe-nyama (territoire de Punia). Photo : Cluster Logistique

Le Cluster Logistique, activé en République Démocratique du Congo (RDC) depuis 2006 avec pour objectifs le renforcement de la coordination et l’augmentation des capacités de réponses de la communauté humanitaire, a joué un rôle essentiel dans l’identification des limites et des insuffisances en matière de logistique, en particulier pour l’accès physique, reconnu comme l’une des contraintes majeures par les organisations humanitaires dans le pays.

Dans son rôle de coordination et de support en RDC, le Cluster Logistique vient de participer à une Mission conjointe (18-26 Septembre) à l’initiative d’OCHA sur les territoires de Lubutu et Kabambare (village de Kabeya) dans la province du Maniema. Cette région présente d’importantes difficultés d’accès à la fois à cause d’infrastructures insuffisantes ou inadaptées, et par l’activité de groupes armés et de conflits intercommunautaires, cause aussi d’importants déplacements de population (près de 115 000 personnes déplacées internes et 80 000 retournés).

L’objectif de cette Mission était d’évaluer la situation actuelle au Maniema en identifiant les besoins prioritaires des populations au regard des capacités disponibles localement. Il était aussi question pour le Cluster Logistique de considérer les besoins, versus capacités logistiques, ainsi que l’activité des marchés locaux.

Le marché de Lubutu est en grande partie favorisé par la route Kisangani-Lubutu-Walikale, qui relie trois provinces : Maniema, Tshopo et Nord Kivu. Par contre, il n'y a pas de marché à Kabeya, ni de production agricole dans la zone. Il n’y a aucune capacité de transport ni d'entreposage sur place.

Au cours de la Mission, une réunion du Cluster Logistique a été organisée à Kindu, capitale de la province du Maniema. Parmi les recommandations émises, les participants ont mis l’accent sur le renforcement des capacités de collecte des données : utilisation du GPS, formulaires de collecte de données, ainsi que le recensement des infrastructures de transport (route, fleuve, voie ferrée, aérien). « Pour améliorer la réponse humanitaire dans cette zone enclavée du Maniema, il est essentiel de bien utiliser les outils et instruments de collecte de données et d’avoir une carte d’accessibilité à jour » ont souligné les participants à la réunion.

« Le support à la collecte de données de la part de toutes les organisations actives dans la province du Maniema est indispensable, et le Cluster Logistique s’assura que l’information est coordonnée, vérifiée et partagée » a affirmé le Coordinateur du Cluster Logistique.

Le rapport complet et les recommandations émises lors de cette mission sont disponibles auprès de l’UNHCR.

Pour en savoir plus sur les activités du Cluster Logistique en République Démocratique du Congo veuillez consulter la page dédiée : http://www.logcluster.org/ops/drc

 

Convoi des vivres sur l’axe Bunia-Dungu en très mauvais état. Pareilles conditions entrainent pour le transport routier, que le coût par tonne en RDC se classe parmi les plus élevé  dans le monde. Photo : PAM Bunia

Convoi des vivres sur l’axe Bunia-Dungu en très mauvais état. Pareilles conditions entrainent pour le transport routier, que le coût par tonne en RDC se classe parmi les plus élevé  dans le monde. Photo : PAM Bunia