Le Cluster Logistique assiste la réhabilitation d’ouvrages d’art en RCA

30 October 2015


Bac Bombala entre Grimari et Kouango. Photo: ACTED

L’insécurité dans la République Centrafricaine (RCA) reste le problème principal freinant de façon significative la mise en place d’une chaine d’approvisionnement logistique efficace, lorsqu’il est nécessaire de continuer à apporter une aide humanitaire d’urgence aux populations les plus affectées du pays.

Le pays souffre en outre d’un manque d’infrastructures logistiques ; quand celles-ci existent, elles sont limitées ou en mauvais état. Il est nécessaire d’assurer une coordination entre les différents acteurs impliqués dans les opérations d’assistance, afin d’optimiser l’utilisation des ressources logistiques disponibles.

A cet effet, la cellule de coordination du Cluster Logistique a été mise en place à Bangui en 2013 pour faciliter la réponse opérationnelle de la communauté humanitaire, optimiser les ressources logistiques disponibles localement, nationalement et régionalement et consolider les efforts de recherche de financement.

Le cluster a en fait mené des évaluations techniques sur les nécessités de réhabilitation et a fourni des informations ponctuelles sur les infrastructures nécessaires qui ont favorisé la réalisation de projets de réhabilitation routière indispensable pour améliorer l'accès humanitaire aux populations vulnérables.

Dans le cadre du projet du PAM «Special Operations 200605» 22 ponts entre Bocaranga et Bozoum et une digue a Bozoum ont été réalisés tandis que des autres 20 ponts et un ferry entre Bozoum et Bossangoa sont en cours de réalisation par l’organisation non gouvernementale ACTED.

C’est aussi en raison de cette expertise, que des financements supplémentaires ont été obtenus par le PAM et ACTED à travers le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF). Le projet financé par le CERF prévoit la mise en œuvre d'un programme d'assistance visant à améliorer l'accès aux bénéficiaires par les organisations humanitaires, notamment à travers la constitution d'une brigade d’intervention rapide (BIM).

Cette Brigade d’Intervention Mobile menée par ACTED sous la supervision du Cluster Logistique à déjà réhabiliter sous fonds CERF 20 ponts entre Paoua et Bossemptélé, et 10 ponts, un ferry et 3 ponts tubulaires entre Grimari et Kouango.

Pour une durée d’un an, une nouvelle BIM avec un fond CHF gérée par ACTED sous la supervision du Cluster Logistique est opérationnelle depuis la mi-octobre. Elle enregistrera les alertes collectées par les partenaires qui font partie du Cluster Logistique, et, en priorisant les points critiques, effectuera des évaluations techniques et réalisera les interventions de réhabilitation d’ouvrages d’art. « Ce projet est témoignage de la coopération dynamique entre les agences humanitaires actives en RCA » a souligné le Coordinateur du Cluster Logistique « en outre il est vraiment innovant lorsque il permet de prioriser les interventions de réhabilitation sur la base de besoins ponctuels, optimisant nos ressources et maximisant l’accès aux bénéficiaires ».


Pont Ngozo entre Grimari et Kouango. Photo: ACTED